«Rien n'est plus facile que de dénoncer un malfaiteur; rien n'est plus difficile que de le comprendre» ---Fédor Dostoïevski

jeudi 31 juillet 2008

Le Joker est-il un Terroriste?

J'ai été voir le dernier Batman "The Dark Knight" au cinéma hier. Au-delà de la très bonne prestation d'Heath Ledger dans le rôle du tueur psychopathe le "Joker" (bien que je ne sois pas convaincu que ce rôle vale un oscar, surtout pour un film qui n'a rien d'exceptionnel selon moi, mais ça c'est une autre histoire), j'étais une nouvelle fois énervé par l'usage abusif du terme "terroriste" par Hollywood.

A un certain moment, la police et les médias de Gotham City accusent le Joker d'être un terroriste, et qu'il est inconcevable de satisfaire ses demandes, car "on ne négocie pas avec les terroristes". Alors, vite fait, d'une part le Joker ne répond en rien à la définition de terrorisme (car son but n'a rien de politique, il est un psychopathe, ou au pire un anarchiste, et encore...), et d'autre part il n'y a rien de plus faux que de dire qu'on ne négocie pas avec les terroristes, la dernière étude de la RAND rappelant encore que plus de 40% des groupes terroristes avaient pris fin à la suite d'un accord politique.

Bon d'accord, Batman n'est qu'un film. Cependant, les films traduisent souvent la pensée populaire...et l'influencent fortement en retour. Donc, lorsque des films aussi populaires diffusent ce genre de discours, c'est un coup porté à la capacité contre-terroriste des Etats-Unis, mais aussi des autres pays pouvant s'identifier dans le film (principalement les sociétés occidentales). Batman est l'exemple à ne pas suivre en matière de contre-terrorisme.

Autre film vu récemment qui m'a particulièrement mis en colère: Vantage Point. J'avais surtout envie de voir le film parce que l'action se déroule à Salamanque en Espagne, où j'ai vécu 6 mois. Mais, le film qui met action une cellule jihadiste, est sans aucun doute l'un des pires films sur le sujet jamais réalisé: mon moment préféré: lorsque le garde du corps du président américain (qui a tué le double du président et participé à l'enlèvement du vrai, waow), est poursuivi par un autre garde du corps (joué par l'incroyablement mauvais Dennis Quaid). Et soudain, le "mauvais", Américain mais qui fait partie d'un groupe islamiste on sait pas comment, qui est poursuivi par le "gentil", s'écrie "Jésus-Christ" en pleine action...magnifique démonstration de l'absurdité du film.

Par contre, dans le domaine lutte contre le terrorisme/criminalité, je recommande très chaudement "American Gangster", qui est un très bel exemple d'opération de démantèlement d'un réseau criminel (stratégie fort similaire à ce qui peut être appliqué au CT).

1 commentaire:

Stéphane a dit…

Intéressante approche du dernier avatar de Batman, que je compte peut-être aller voir si j'en trouve l'occasion...

A+
Stéphane.