«Rien n'est plus facile que de dénoncer un malfaiteur; rien n'est plus difficile que de le comprendre» ---Fédor Dostoïevski

jeudi 16 octobre 2008

Al-Qaïda et le Pétrole (suite)

Dans cette interview traduite par la NEFA Foundation, Abu Hummam al-Qahtani, le terroriste saoudien le plus recherché et maintenant réfugié au Yemen, explique une nouvelle fois la "stratégie du pétrole" d'al-Qaïda, dans ce cas-ci spécifiquement pour la péninsule arabique:

“If the enemy's interests in the Arabian Peninsula were devastated, his access to our petroleum interrupted, and the oil refineries put out of order, this would cause the enemy to collapse—and they won’t merely be forced to withdraw from Iraq and Afghanistan, but moreover would face a total collapse. If [our enemy] were to be struck hard in various places, then he would scatter, turn around, and flee forlornly from the land of the Muslims, with his tail between his legs.”

2 commentaires:

Frédéric a dit…

En étant cynique, c'est peut être un moyen que peut envisager l'OPEP pour enrayer la chute des cours du pétrole aprés le pic de cette été...

Thomas Renard a dit…

Il existe de nombreux autres moyens légitimes pour monter le cours du brut. Le terrorisme est l'ennemi de la plupart des régimes de l'OPEP.