«Rien n'est plus facile que de dénoncer un malfaiteur; rien n'est plus difficile que de le comprendre» ---Fédor Dostoïevski

samedi 23 août 2008

3 Rapports du MI5 sur la Menace Terroriste en Grande-Bretagne

Le Guardian a obtenu un rapport confidentiel du MI5 (services de renseignement domestiques en Grande-Bretagne) qui analyse le profil des terroristes en Grande-Bretagne, ainsi que le chemin qui les a amené à se radicaliser. L'analyse est basée sur "plusieurs centaines d'individus" impliqués dans ou liés à des activités extrémistes (et donc, pas seulement dans le terrorisme islamiste). Les conclusions du MI5 viennent confirmer ce que d'autres chercheurs (Marc Sageman, Edwin Bakker, Jerrold Post) et d'autres services de renseignement (AIVD aux Pays-Bas) avaient déjà découvert. C'est-à-dire, entre autres, dans le cas britannique:

  • La majorité des terroristes sont britanniques. Quant aux étrangers, ils sont presque tous des immigrants légaux.
  • Beaucoup de terroristes ne sont pas particulièrement religieux. Ils sont devenu praticants peu avant de se radicaliser.
  • Beaucoup de terroristes avaient auparavant et/ou sont toujours impliqués dans d'autres activités illégales.
  • Les terroristes ne sont pas dérangés mentalement.
  • La plupart des terroristes sont des hommes, même si les femmes jouent parfois un rôle passif, ou beaucoup plus rarement, actif.
  • Certains terroristes sont mariés et ont une famille.
  • Les terroristes viennent de différents milieux sociaux et ont différents niveaux d'éducation.
Notons encore ici que des rapports précédents des services de sécurité britanniques avaient annoncé qu'il y aurait 4.000 individus qui auraient reçu un entraînement jihadiste en Afghanistan avant de retourner en Grande-Bretagne. Un autre rapport avait averti en 2007 que plus de 2.000 terroristes étaient activement impliqués dans des complots contre la Grande-Bretagne. Soit 200 réseaux connus, et 30 complots différents.

1 commentaire:

frédéric a dit…

Sachant que pour une simple filature il faut au moins 4 ou 5 personnes pour que celle ci discréte, les services de sécurité ont il les moyens humains de surveiller tout ce joli monde ?

Question valable pour l'ensemble des nations occidentales qui n'ont pas les effectifs de la Stasi ou du KGB...