«Rien n'est plus facile que de dénoncer un malfaiteur; rien n'est plus difficile que de le comprendre» ---Fédor Dostoïevski

vendredi 4 avril 2008

Explosion des IEDs...sur le marché

L'utilisation de bombes improvisées (Improvised Explosive Devices - IED) est en augmentation à travers le monde, selon un rapport TRITON. L'IED est l'une des armes favorites des insurgés irakiens. Chaque mois, environ 600 de ces engins explosifs explosent, principalement le long des routes contre des convois militaires de la coaltion. Les IED sont aussi utilisés en Afghanistan.

TRITON, cependant, prévient que l'utilisation des IED se propage au-delà des théâtres irakiens et afghans. Il y aurait entre 200 et 300 explosions d'IED à travers le monde, en dehors de ces deux pays. Principalement en Somalie, au Sri Lanka, en Inde et en Thailande. Les experts militaires craignent que les IED deviennent, globalement, l'arme de prédilection des insurgés/terroristes. Les IED sont faciles à construire, difficiles à détecter, et extrêmement meurtriers.

5 commentaires:

Frédéric a dit…

L'IRA en faisait usage depuis des decennies. Meme la Mafia en a utilisé pour assassiner des juges génant, je me rappelle les images de ce gigantesque cratére qui à détruit le convoi de l'un d'entre eux dans les années 80.

Les ''pieges à cons'' ne sont pas une nouveauté dans les guerrillas.

Frédéric a dit…

A signalez cette article sur l'effort colombien dans sa lutte contre les FARC avec des données chiffrés :

http://www.ttu.fr/francais/Dossiers/colombie.html

Thomas Renard a dit…

Comme le rappelle Frédéric, les IED ne sont pas nouvelles. Cependant, l'objectif de l'article n'était pas de dire que cela est "nouveau", mais plutôt en "prolifération". Pour ceux qui ne le savent pas, le rapport TRITON est issu par une organisation spécialisée dans les IEDs.

Frédéric a dit…

Peut on voir dans la fin de la production dans la plupard des pays des mines antipersonnels et une réglemention plus restrictive de la vente de celle ci une corrélation avec l'utilisation accru de mines ''fait main'' ?

Thomas Renard a dit…

Je ne crois pas qu'une telle corrélation ait un sens dans la mesure où les mines antipersonnel sont (étaient) essentiellement utilisées ou fournies par des états, alors que les IEDs sont le fait de groupes non étatiques.